Formation accélérée en construction, trop populaire

170
Photos: Archives

Le Centre de service scolaire Chic-Chocs est victime de la popularité des programmes de formation accélérée en construction mis en place par Québec alors qu’il doit refuser des inscriptions.

Le ministère de l’Éducation a octroyé 40 places à l’établissement en octobre dernier pour offrir deux programmes de 700 heures menant à une Attestation d’études professionnelles.

Les formations s’accompagnent aussi d’un montant de 750 $ par semaine pour la durée des cours.

Le directeur des services éducatifs aux adultes et à la formation professionnelle, Luc Chrétien, précise que les deux programmes ont trouvé preneur alors que plusieurs autres

 

Étant donnée cette situation, Luc Chrétien croit qu’il est possible que le gouvernement enclenche une deuxième vague de formation.

 

Le Centre de formation de la Côte-de-Gaspé accueille 22 étudiants en charpenterie-menuiserie et celui de La Haute-Gaspésie à Sainte-Anne-des-Monts 18 avec le programme de conduite d’engin de chantier.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here