Une voix de plus pour la réouverture de la pêche au sébaste

453
Une abondance de sébaste sévit actuellement dans le golfe. Photo: gracieuseté/CFIM

La création d’une association de pêcheurs de sébaste des Îles de la Madeleine s’ajoute à la voix des pêcheurs propriétaires de la Gaspésie pour revendiquer la réouverture de cette ressource.

Selon Claudio Bernatchez, directeur général de l’ACPG, de toute évidence, il y aura une reprise de la pêche au sébaste, mais reste à voir quand elle sera autorisée.

À son avis, il est indéniable que la pêche au sébaste viendrait compenser les baisses de quotas de crevette anticipées dans un futur pas si lointain :

 

Par la réouverture de cette pêche, le sébaste pourrait s’avérer une alternative comme appât alors que les pêcheurs éprouvent actuellement des problèmes d’approvisionnement depuis le moratoire sur le maquereau et les suspensions de pêche du hareng.

Concernant la commercialisation de cette espèce, Claudio Bernatchez cite en exemple des grandes chaînes d’alimentation de Québec et Moncton qui offrent des filets de sébaste pêché en Islande à 30$ du kilo, en plus d’un marché pour le poisson rond. Certaines usines pourraient également tirer profit de cette ressource :

 

À l’heure actuelle, la prédation de la crevette par le sébaste est de beaucoup supérieure aux efforts de pêche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here