Hausse des exportations des scieries québécoises

Malgré l’imposition de taxes frontalières en raison du conflit canado-américain sur le bois d’œuvre, les exportations des scieries du Québec à destination des États-Unis ont affiché une progression en 2017.

Le volume québécois expédié au sud de la frontière s’est établi à près de 3 milliards de pieds-planche, en hausse d’environ 1,4 % par rapport à 2016, selon des données gouvernementales fédérales compilées par le Conseil de l’industrie forestière du Québec.

Selon Michel Vincent, économiste en chef du Conseil de l’industrie forestière du Québec environ 45 % du bois de sciage québécois est exporté aux États-Unis.

À l’échelle nationale, le volume s’est chiffré à près de 14,5 milliards de pieds-planche, une baisse de 6 % notamment attribuable à des incendies de forêt qui ont paralysé de nombreuses scieries en Colombie-Britannique l’été dernier.

Depuis l’an dernier, le bois d’œuvre canadien est frappé par des droits compensatoires et antidumping préliminaires. Le mois dernier, l’administration Trump a fixé à 20 % le taux moyen final de ces taxes frontalières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here