Hausse importante des signalements retenus par la DPJ

240
Un enfant qui joue au ballon. Photo: Archives.

La Protection de la jeunesse a 36 % plus de signalements retenus dans la Côte-de-Gaspé cette année que par rapport à l’an dernier.

En 2019-2020, la DPJ a enregistré dans notre secteur un total de 426 signalements comparés à 293 en 2018-2019.

De ce nombre, 166 ont été retenus par les intervenants par rapport à 106 l’an dernier.

Dans son bilan annuel, la directrice de la protection de la jeunesse de la Gaspésie et les Îles, Michelle Frenette, soutient que globalement  la région a connu une hausse de signalements.

Mais cette année, comparativement à 2018-2019, les intervenants ont rejeté moins de plaintes.  Ils ont retenu au total 733 signalements, c’est 153 de plus qu’il y a un an.

La situation demeure sans explication pour le moment :

 

La négligence d’un enfant demeure la cause la plus régulière des signalements retenus.  La seconde raison s’avère être les mauvais traitements psychologiques.  Tout ceci est en lien direct avec les conflits familiaux, ajoute la directrice de la protection de la jeunesse :

 

Au printemps, le bureau de la DPJ avait observé une baisse de 41 % des signalements entre le premier avril et le 30 juin.  Pour éviter de perdre le contact avec les enfants, le bureau de la protection de la jeunesse a dû voir à changer ses méthodes de travail :

 

Dans Rocher-Percé le nombre de signalements reçus en 2019-2020 est de 269 et de ce nombre 118 ont été retenus par les intervenants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here