Il faudra faire plus, selon des élus

91

La stratégie du gouvernement pour contrer la pénurie de main-d’œuvre est bien reçue dans la région, mais doit permettre d’éliminer certains irritants qui empêchent la Gaspésie de combler ses emplois.

Le ministre de l’Emploi, François Blais, a présenté sa Stratégie nationale sur la main-d’œuvre dans le but de trouver des solutions pour combler les milliers d’emplois au Québec, dont 10 400 en Gaspésie d’ici 2019.

La préfète de la MRC du Rocher-Percé, Nadia Minassian, remarque que la région est aux prises avec une  pénurie de main-d’œuvre depuis plusieurs années. En ce sens la politique arrive un peu tard, selon elle.

 

Québec  accorde beaucoup d’importance à l’immigration dans sa stratégie, mais pour le maire de Gaspé, Daniel Côté, il faut qu’il y ait une amélioration des programmes existants pour y arriver à en faire venir davantage dans la région.

 

Nadia Minsassian affirme que les régions reçoivent en ce moment environ 10 % des immigrants arrivant au Québec. Selon elle, la stratégie doit permettre d’aider davantage la Gaspésie pour augmenter le nombre d’immigrants.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here