Il faut agir pour sauver le patrimoine bâti

390
La maison Kruse située à Gaspé. Photo: Julie Pineault

Pour sauver le patrimoine bâti gaspésien, il est bien d’en faire un inventaire, mais il faut surtout passer à l’action.

C’est en substance ce que dit Jean-Marie Fallu, président de Patrimoine Gaspésie, qui estime que les municipalités attendent souvent trop longtemps pour sauver leur patrimoine bâti :

 

Celui-ci croit que la création d’un inventaire identifiant les lieux et les bâtiments d’intérêt tel que l’a fait la MRC de La Côte-de-Gaspé est une bonne chose, mais que les autorités manquent trop souvent de vision et qu’il faut mettre en place un plan de conservation afin de sauver ce qui reste des bâtiments historiques :

 

Dans le cas des édifices religieux, l’absence de planification fait en sorte que ce sont les citoyens et les membres des fabriques qui se retrouvent avec le lourd fardeau de trouver des solutions.

Jean-Marie Fallu croit que la préservation des bâtiments et des lieux patrimoniaux se doit de passer la transformation de ceux-ci. Qu’il faut leur trouver une nouvelle vocation qui saura répondre aux besoins du milieu présent et futur. Mais que pour y arriver, tant les municipalités que les MRC doivent s’impliquer.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here