Les effets du manque de pluie sur les cultures en Gaspésie

98

Le bilan mi-saison de la Financière agricole confirme que le manque de précipitation nuit aux cultures.

La Financière vient de publier le bilan en assurance récolte pour la Gaspésie-les-Îles.

Le manque de précipitation et de chaleur a provoqué un ralentissement de la croissance des plantes. La récolte de foin a débuté avec environ 10 jours de retards et la première fauche est la plus faible anticipée.

Les températures printanières ont aussi été défavorables à la production acéricole. La totalité de la clientèle assurée a signifié des dommages pour perte importante de rendement par rapport à la normale.

Les conditions climatiques pour la croissance des autres productions, dont les pommes de terre, sont défavorables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here