Juin à Percé, moins d’achalandage qu’en 2021

265
La Ville de Percé vue de la plateforme suspendue du Géoparc de Percé Crédit : Société des musées du Québec

Les touristes étaient moins nombreux en juin à Percé par rapport à l’an dernier.

Cette constatation sur le terrain provient des données obtenues par le bureau d’accueil touristique de la ville alors qui démontrent une baisse de 900 visiteurs dans leurs locaux en juin. 4000 personnes sont allées chercher de l’information en 2022 comparée à 4 900 en 2021.

Mais, c’est quand même plus qu’en 2019, année pré pandémie, où l’on avait calculé 3800 personnes.

La directrice du bureau d’accueil touristique, Marie Leblanc, précise que la clientèle a aussi beaucoup changé cette année avec l’ouverture des frontières. Plus de touristes de l’extérieur sont venus à Percé en juin et moins de Québécois :

 

S’il y a eu une baisse de visiteurs en juin, ceux qui étaient présents semblent avoir profité des activités extérieures.

Au Parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, la fréquentation sur l’île est demeurée similaire en juin à celle de 2021. Le directeur Rémi Plourde :

 

Marie Leblanc explique que différents facteurs ont possiblement influencé la venue des touristes en juin, l’ouverture des frontières et le prix de l’essence qui était en moyenne à 2,21$ le litre.

 

Depuis le début juillet, le litre se vend en moyenne à 2,06$.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here