La gouvernance au CSS des Chic-Chocs, le ministère entendra des témoignages

967

La Direction générale de la vérification interne et des enquêtes du ministère de l’Éducation va entendre des témoignages sur la gouvernance au Centre de services scolaire des Chic-Chocs afin de déterminer s’il y a lieu de déclencher une enquête.

C’est ce que rapporte la députée de Gaspé qui a reçu une confirmation en ce sens cette semaine du cabinet du ministre de l’Éducation.

Méganne Perry Mélançon explique que les personnes impliquées peuvent, grâce à un lien avec le ministère de l’Éducation, témoigner de la situation.

 

La pression se fait de plus en plus grande sur Jean-François Roberge, selon la députée,  pour qu’il intervienne personnellement dans le dossier, d’autant plus que le comité de parents du centre de service scolaire demande à son tour une enquête sur la gouvernance.

 

Depuis février, 6 des 15 administrateurs du conseil d’administration du Centre de services scolaire des Chic-Chocs ont remis leur démission.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here