La maison LeGros subit une cure de jouvence

297
Crédit photo: Conservation de la nature Canada

Après des années d’attente et d’efforts, les travaux de restauration du bâtiment patrimonial, situé sur la pointe Saint-Pierre entre Gaspé et Percé, ont enfin débuté.

Érigée aux environs de 1890, et acquise par Conservation de la nature Canada en 2007, la famille avait accepté de vendre le terrain pour la protection des espèces et du milieu naturel, mais avait exigé que la maison soit préservée.

La première étape de la restauration va donc consister à stabiliser la maison comme l’explique Camille Bolduc, chargée de projet pour Conservation de la nature Canada :

 

Une première évaluation en 2016 estimait le coût total des travaux de rénovation à environ 400 000$. Depuis ce temps, les montants ont explosé et à elle seule, la phase 1 accapare déjà plus de 195 000$.

La phase 2 n’est donc pas assurée puisque Conservation de la nature Canda est à la recherche de financement pour poursuivre les travaux :

 

Quant à la vocation future du bâtiment, le processus de réflexion se poursuit :

 

Vestige des grandes années de la pêche à la morue en Gaspésie, la maison a été construite et habitée de manière permanente par la famille LeGros, jusqu’en 1959, puis, de façon plus saisonnière, jusque dans les années 1980. Avec son style néo-gothique, la maison LeGros est un exemple typique d’architecture de l’époque victorienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here