La pénurie de main d’oeuvre fait légèrement augmenter les plaintes de patients âgés

160

Le nombre de plaintes en CHSLD et en résidences privées pour aînés a connu une croissance l’an dernier.

La commissaire aux plaintes dénombre 24 plaintes contre 17 l’année précédente en centre hospitalier de soins de longue durée.  Dans les résidences privées, la commissaire a dû traiter 8 plaintes, contre 4 pendant l’année qui a précédée.

Au regard de Caroline Plourde qui traite de façon indépendante toutes les plaintes adressées au Centre intégré de santé et de services sociaux, cette augmentation n’est pas nécessairement significative.  Proportionnellement à l’ensemble des critiques adressées au réseau par des patients, les plaintes provenant de la clientèle âgée représente une petite partie de l’ensemble du portrait. Toutefois, la commissaire aux plaintes a observé que le manque de personnel a été un motif récurrent pour formuler les plaintes :

 

Les ruptures de services en orthophonie en Gaspésie ont généré des plaintes :

 

La hausse significative des plaintes enregistrées contre les services à la jeunesse en Gaspésie l’an dernier ne s’est pas répétée cette année. La commissaire aux plaintes a traité 31 plaintes en 2017-2018 contre le Centre de protection de l’enfance et de la jeunesse en Gaspésie.  L’année précédente, ce nombre avait grimpé à 47.  La commissaire régionale aux plaintes observe, par ailleurs, une hausse des plaintes, bien que légère, dans les unités de réadaptation jeunesse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here