L’Alliance de l’énergie de l’Est se réjouit de l’octrois d’Hydro-Québec

164
Photo : Archives

La Régie intermunicipale de l’énergie de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, se montre extrêmement satisfaite de l’annonce par Hydro-Québec octroyant à l’Alliance de l’énergie de l’Est, dont fait partie la Régie, des contrats de production d’énergie éolienne totalisant 800 MW sur les 1 300 inclus dans l’appel d’offres.

Pour Simon Deschênes, président de la Régie et vice-président de l’Alliance de l’énergie de l’Est, cette annonce d’Hydro-Québec exprime la volonté du gouvernement de se lancer à vitesse « grand-V » dans la transition énergétique. Un objectif ambitieux auquel l’Alliance se dit heureuse de participer :

 

Cependant, la création de trois nouveaux parcs éoliens représente également un grand défi que compte bien relever l’Alliance de l’énergie de l’Est :

 

Pour ce qui est de la fabrication des équipements au Québec, Simon Deschênes estime qu’il est possible qu’il faille importer des composantes. Cependant, celui-ci affirme que cela ne se fera pas au détriment de l’économie québécoise.

Quant aux redevances éoliennes, même si les 300 MW actuelles rapportent près de 4,5 millions de dollars par année, le président de la Régie n’ose pas se prononcer. Celui-ci explique que le montage financier autour du nouveau projet n’est pas le même qu’auparavant et que le contexte économique a beaucoup évolué ces derniers mois :

 

Rappelons qu’il est prévu que les nouveaux parcs éoliens entreront en fonction en décembre 2026.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here