L’auberge Gargantua pourrait renaître de ses cendres

310
Crédit photo: Richard Blais

L’auberge Gargantua de Percé a été la proie des flammes dans la nuit de samedi à dimanche. Mais celle-ci pourrait renaître de ses cendres.

Ouvert en 1959 par monsieur et madame Péresse, celui-ci avait servi ses derniers repas à l’été 2011 et était à l’abandon depuis de ce temps.

L’établissement n’étant pas raccordé à l’électricité, la Sûreté du Québec considère l’événement comme suspect et a ouvert une enquête. On ne dénombre aucune victime et aucun témoin n’a encore été identifié.

Pour Cathy Poirier, mairesse de la ville de Percé, la disparation de ce bâtiment est un événement extrêmement triste :

 

Plusieurs projets ont été envisagés au fil du temps par divers promoteurs. Mais le propriétaire actuel semble sérieux dans ses démarches de bâtir un établissement d’hébergement et de restauration de grande qualité.

 

Le zonage municipal ayant récemment été modifié, les autorisations par les divers ministères et intervenants ne manquent qu’à être approuvées. Les travaux devraient donc débuter d’ici l’an prochain tant au niveau de l’auberge que du terrain de camping situé au même endroit.

Il est à noter que la ville de Percé n’a pas l’intention d’investir au niveau des services municipaux et que ceux-ci se feront aux frais du promoteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here