Le Camp de la rivière jugé illégal selon Pierre Moreau

268

Le Camp de la rivière, installé par des militants anti-pétrole depuis l’été dernier à l’entrée de puits de Junex, est illégal, selon le ministre Pierre Moreau.

Le groupe est exhorté à démanteler ses installations situées sur le bord de la route 198, à environ vingt minutes de route de Gaspé, et à libérer les lieux dès maintenant. S’ils ne le font pas, le gouvernement prendra les mesures qui s’imposent.

Le porte-parole d’Environnement Vert Plus, Pascal Bergeron, croit au contraire que son campement temporaire est légal.

 

Dans le communiqué publié vendredi soir, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Pierre Moreau, parle d’« occupants sans droit qui ont pris possession d’une partie du territoire public gaspésien en y faisant une coupe à blanc ».

Pascal Bergeron s’est étonné de cette communication publique.

 

Selon lui, la sortie du ministre résulte de l’approche du camp de formation de désobéissance civile organisé à partir de vendredi prochain le 25 mai.

Une invitation sur Facebook parle d’ateliers, notamment sur les barricades humaines et l’action directe non violente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here