Le homard canadien menacé par la guerre commerciale

438

La guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis pourrait faire mal à l’industrie canadienne du homard.

C’est ce qu’appréhende l’économiste Pierre-Marcel Desjardins, professeur à l’École des hautes études publiques de l’Université de Moncton, alors que les exportations américaines vers la Chine seront frappées de droits de douane de 25 pour cent dès le 6 juillet.

Cela risque d’augmenter l’offre sur le marché domestique nord-américain et créer une pression à la baisse sur les prix :

De plus, en réaction à la fermeture du marché chinois, Pierre-Marcel Desjardins explique que le président Trump pourrait décider de faire obstacle au crustacé canadien, par mesure protectionniste :

En revanche, les exportateurs canadiens qui font affaire directement avec la Chine pourraient tirer parti de l’absence de concurrence américaine dans ce pays, concède Pierre-Marcel Desjardins.

Il note aussi qu’ils sont déjà avantagés par l’entente de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here