Le manque de munitions frappe les chasseurs

158
Photo: Archives.

Alors que les chasseurs se préparent à l’ouverture de la chasse à la carabine le 15 octobre, les détaillants de munitions constatent que leurs étagères sont pratiquement vides.

Selon Gino Lavoie, conseiller aux ventes chez Filets sport Gaspésiens, l’un des plus principaux commerces d’équipement de chasse de la région, pratiquement tous les calibres sont affectés.

 

La situation s’expliquerait tant par le conflit en Europe que par l’appétit de nos voisins du sud pour les armes à feu.

 

Gino Lavoie constate qu’il y a encore beaucoup de retardataires et que ceux-ci  risquent de se retrouver fort dépourvus s’ils attendent à la dernier minute pour se procurer leurs munitions.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here