Le PQ dépose son projet de loi pour mettre fin aux hydrocarbures

384

Méganne Perry-Mélançon dépose un projet de loi à l’Assemblée nationale pour mettre fin de façon définitive à l’exploration et l’exploitation présente et future d’énergies fossiles en sol québécois. 

 

En plus d’interdire la culture des hydrocarbures, la loi vise à interdire toute forme d’indemnisation financière aux entreprises qui ne pourront plus exploiter le sous-sol du Québec. « On y parle de la révocation des licences, de la fermeture et de la remise en état des puits. Aussi, on aborde l’inspection, les enquêtes et mêmes dispositions pénales pour y aller de façon rétroactive concernant toutes les licences accordées dans le passé », explique la député de Gaspé.

 

Elle souligne aussi qu’en Gaspésie grâce à l’énergie éolienne, le virage vers une économie verte se fera naturellement. Elle souhaite donc que la CAQ étudie ce projet de loi 494 et s’en inspire pour sortir définitivement la province des énergies fossiles puisque ça demeure l’intention du gouvernement d’y renoncer bien que la question des compensations financières demeure complexe.

 

Déposé conjointement avec le porte-parole du parti en matière d’énergie, d’environnement et de lutte contre les changements climatiques, Sylvain Gaudreault, ce projet de loi est né d’une impulsion locale concernant les entreprises pétrolières présentes en Gaspésie comme Gaspé Énergies. Finalement, l’idée a gagné la province, se réjouit Méganne Perry-Mélançon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here