Le recours à l’aide médicale à mourir en Gaspésie en hausse

199

Le nombre de demandes pour l’aide médicale à mourir est en hausse en Gaspésie cette année par rapport à l’an dernier.

Les données recueillies jusqu’à maintenant semblent indiquer que l’on pourrait bien avoir une augmentation notable du nombre de demandes entre le 1er avril 2023 et le 31 mars 2024.

Le bilan de 2022-2023 fait état de 31 personnes qui ont obtenu l’aide médicale à mourir dans la région alors que 33 individus ont reçu ces soins de fin de vie dans les 7 premiers mois de cette année.

Le directeur des soins infirmiers intérimaires, Maxime Bernatchez, donne un portrait des personnes qui ont eu recours à l’aide médicale à mourir depuis son instauration en 2020.

 

En 2021, la loi a été modifiée pour permettre l’admissibilité aux personnes dont la mort naturelle est raisonnablement prévisible, ce qui pourrait expliquer une partie des augmentations des demandes depuis les dernières années au Québec et la hausse de cette année dans la région:

 

En date de la fin octobre, les données du CISSS de la Gaspésie indiquent qu’il y a eu 126 personnes dans la région qui ont utilisé l’aide médicale à mourir depuis sa mise en place en 2020.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here