Le retour sur les bancs d’école crée un immense apaisement pour tous

181

La direction du Cégep de la Gaspésie-les Îles accueille avec soulagement le retour en classe des étudiants en personne annoncée par François Legault ce mardi.

La montée du variant Delta amène toutefois les gouvernements à durcir les mesures de protection sanitaire contre la Covid-19. Ainsi, la clientèle étudiante devra porter un masque en tout temps, même en classe. Des cliniques de vaccination seront déployées aussi quelques jours après la rentrée puisque chez les 18-29 ans de la Gaspésie-les Îles, 70,4 % ont reçu une première dose et 58,4% la seconde.

Le directeur des études Jean Gagné souligne que la nouvelle a été accueillie avec satisfaction au sein de la direction. «C’est un soulagement. On avait tout de même réussi à avancer par la formation à distance, mais ça ne vaut pas la formation en présentiel qui est souhaitable pour tous nos étudiants, surtout ceux du secondaire» , dit-il.

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et ses fédérations en enseignement supérieur se réjouissent d’une rentrée sur les campus des cégeps, mais attendent toujours des directives sur la marche à suivre en cas d’éclosion notamment. Elles demandent aussi plus de ressources psychologiques pour les étudiants comme pour les professeurs, car la dernière année a laissé beaucoup d’anxiété dans son sillage.

En janvier, la moitié des membres de la CSQ qui travaillent dans les cégeps songeaient à quitter, selon un sondage interne, et 80% des étudiants du collégial disaient avoir eu ou même toujours avoir des problèmes de santé mentale, a fait valoir Éric Gingras, président de la CSQ.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here