Le service incendie de Percé est exonéré de tout blâme par la CNESST

264
De gauche à droite: Le directeur de l'équipe de sécurité de Percé, Éric Fugère, et la mairesse de Percé Cathy Poirier. Photo: Ville de Percé

Un rapport d’enquête de la CNESST ne rapporte aucun manquement commis par les pompiers de Percé à la suite d’un incendie survenu le 21 juin dernier à Cap-d’Espoir.

Cette décision de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, fait suite à une demande adressée par la Ville de Grande-Rivière qui avait reçu l’appui des pompiers de Percé pour combattre l’incendie.

Selon la mairesse de Percé, Cathy Poirier, le rapport d’intervention de la CNESST, qui a exonéré de tout blâme son équipe de sécurité incendie, démontre que l’intervention a été faite dans les règles de l’art :

 

Selon Cathy Poirier, sa confiance envers ses pompiers et son Directeur, Éric Fugère, n’a jamais été remise en doute

La mairesse précise que l’embauche d’un directeur à temps plein pour sa municipalité a été un atout pour augmenter le nombre de pompiers pour son territoire :

 

Pour Cathy Poirier, il était important d’informer ses contribuables afin de les rassurer sur l’efficacité du service d’incendie de sa municipalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here