Le STEEQ espère une entente avant les fêtes

120
Grève des membres du Front commun à Gaspé. Photo: Gilles Philibert

La présidente du STEEQ croit que la nomination d’un conciliateur peut faire avancer les négociations.

C’est ce qu’affirme Anne Bernier, la présidente du Syndicat des enseignants de l’Est-du-Québec, à la suite de l’annonce par le Front commun d’une troisième séquence de grève. Les employés des écoles, cégeps, hôpitaux et services sociaux qui composent le Front commun seront donc en grève du 8 au 14 décembre.

Anne Bernier explique que le conciliateur a récemment permis quelques avancées dans les négociations. Les deux partis se sont entendus pour établir des dates de rencontre. Il s’agit d’une avancée importante selon Anne Bernier :

 

La présidente affirme qu’il est très difficile de faire la grève, mais elle croit que la nouvelle séquence annoncée ce matin mettra de la pression sur le gouvernement afin d’éviter une grève générale illimitée après les Fêtes. Le Front commun doit profiter de cette initiative :

 

Rappelons que les membres du STEEQ sont les seuls membres du Front commun qui ne reçoivent aucune compensation financière pour la grève.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here