Légère augmentation des décès survenus au travail en 2020 en Gaspésie

211

La campagne de la CNESST visant à sensibiliser les travailleurs et employeurs aux conséquences des accidents du travail prend tout son sens en Gaspésie après une augmentation des décès par rapport à 2019.

 

En 2020, quatre travailleurs ont perdu la vie en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, soit deux lors d’un accident du travail et deux des suites d’une maladie professionnelle. De plus, 918 personnes ont été blessées ou malades en occupant leur fonction l’année dernière. C’est une augmentation comparativement à 2019 où il y avait eu un décès ainsi qu’un total de 946 lésions professionnelles.

 

Les rapports d’enquête révèlent que les grandes causes des incidents de travail résident dans le manque de formation qu’une nouvelle main-d’œuvre peut avoir, ainsi que dans une mauvaise supervision dans le milieu des employés. Justement, la prochaine campagne de sensibilisation travaille en ce sens afin de renverser cette tendance, indique Maxime Boucher, responsable des communications de la CNESST. Le thème de celle-ci sera notamment sur l’empathie, elle ne sera pas choc comme l’ont déjà été certaines campagnes.

 

La prévention des accidents au travail peut se faire de plusieurs façons selon la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail. « D’abord une bonne identification des méthodes de travail pour l’ensemble des tâches à faire dans son milieu. Aussi, faire un bon tour de table d’identification des risques pour savoir ce qui nécessite de la formation et de l’information », rappelle le porte-parole.

 

Bien qu’une augmentation des accidents soit reconnue depuis trois ans au Québec, les bilans annuels demeurent stables en Gaspésie avec 900 à 1000 accidents, note Maxime Boucher. À l’échelle de la province, il y a eu 173 décès en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here