Légère diminution des signalements à la DPJ

128

La Direction de la protection de la jeunesse de la Gaspésie et des Îles rapporte une légère baisse de près de 5% du nombre de signalements sur son territoire dans son bilan annuel.

Au total, c’est 1972 cas qui ont été enregistrés en 2022 par rapport au 2068 en 2021.

C’est dans la Côte-de-Gaspé où on retrouve le plus grand nombre avec 463 suivis de Rocher-Percé avec 415. Le nombre atteint 295 en Haute-Gaspésie, 290 dans Avignon et 263 dans Bonaventure.

De ce nombre, 679 ont été retenus pour une intervention. Il s’agit d’un taux de rétention de 35 %, ce qui est dans la norme selon la DPJ.

La directrice, Michelle Frenette, donne des précisions sur les raisons entourant les signalements :

 

Michelle Frenette affirme que la majorité des signalements proviennent du secteur de la santé et de l’éducation :

 

Plus de 65% des enfants suivis dans notre région par la DPJ le sont dans leur milieu familial ou avec des personnes significatives, 29 % en famille d’accueil et 6 % en centre de réadaptation.

Du côté des jeunes contrevenants, 118 adolescents ont reçu des services d’intervenants :

 

Du nombre total d’adolescents suivi, 91 étaient des garçons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here