Les arts de la scène toujours bien vivants à Gaspé malgré la pandémie

163

Le centre de création diffusion de Gaspé a enregistré une baisse de 90% de son assistance en 2020-2021 en raison de la Covid qui a grandement bousculé les arts de la scène.

L’organisme dénombre 1 200 entrées au cours de cette période alors qu’habituellement, il y a environ 12 000 billets vendus. D’un point de vue budgétaire, on parle donc de 35 000 $ de revenu tandis que pour les dépenses, elles s’élèvent à 150 000 $ en cachet pour les artistes notamment. À la normale, Josée Roussy, la Directrice générale et artistique, indique que les revenus grimpent à 275 000 $.

Heureusement, les nombreuses aides financières pour secourir la culture ont permis au centre de création de Gaspé de continuer ses activités même si les représentations étaient impossibles en raison de la pandémie. Par ailleurs, le centre n’a pas chômé pour autant en développant par exemple des résidences de création. Les artisans ont gardé leur créativité durant la crise assure Josée Roussy grâce aux innovations numériques entre autres.

« On a travaillé avec SCENIC développé par la Société des arts technologiques qui est un dispositif de téléprésence retrouvé dans une vingtaine de salles de spectacles. Grâce à ça, on a créé un spectacle du nom de TRAJECTOIRE(S) avec Paul Doucet qui est allé en tournée », se réjouit la directrice.

Pour la salle de spectacle, malgré la longue fermeture forcée par la pandémie, il n’a jamais été question de fermer le centre définitivement afin de préserver les emplois. Le travail a porté fruit puisque Josée Roussy se réjouit d’être maintenant l’une des salles de spectacle les plus achalandées de l’Est-du-Québec. « Nous avons un grand taux de gens vaccinés au Québec, c’est pourquoi la confiance règne. On dépasse même nos attentes concernant la vente de billets », ajoute-t-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here