Les avocats de l’aide juridique réclament la parité

189

Les avocats de l’aide juridique réclament la parité avec les procureurs.

À l’instar de leurs collègues provinciaux, les 20 avocats du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine ont débrayé vendredi pour mettre de la pression sur le gouvernement.

La convention collective est échue depuis 2015 et malgré quelques progrès significatifs, un point important n’est toujours pas réglé. Les avocats de l’aide juridique souhaitent obtenir la parité salariale avec les procureurs de la couronne.

L’avocat de l’aide juridique, Alexis Deschênes, explique qu’il s’agit d’une question d’équité.

 

Malgré qu’une entente de  principe ait été conclue sur les clauses normatives, le Conseil du trésor n’a toujours pas dégagé les mandats permettant de faire progresser la négociation sur les paramètres salariaux.

Trois rencontres de négociation ont eu lieu au mois d’août sans toutefois que le principe de parité soit reconnu.

Au moins 4 fois en 35 ans, les avocats de l’aide juridique ont obtenu la parité. Les négociateurs patronaux refusent toujours de reconduire cette parité historique déplore la CSN qui les défend.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here