Les camps de jour de Gaspé saturés

183

Le niveau de saturation des camps de jour communautaires a été atteint prématurément à Gaspé, cette année, en raison d’une diminution des places disponibles.

Il n’y a présentement plus de places assurées disponibles pour les enfants dans les camps de jours de Gaspé. On note toutefois que des places sont toujours disponibles sur la liste d’attente pour les camps de Saint-Maurice-de-l’Échouerie et de Rivière-au-Renard.

Simon-Philippe Lalonde, animateur en loisirs pour la municipalité, soutient que le manque de main d’œuvre est l’un des principaux facteurs qui influe sur le nombre réduit de places en camps de jour cette année, ainsi que dans les camps de jour spécialisés, à la semaine.

L’employé municipal précise aussi que l’arrivée des maternelles 4 ans a accentué le problème en créant une augmentation croissante de la demande dans les dernières années :

Les trois camps de jour communautaires de la municipalité sont organisés de manière indépendante par des comités de bénévoles. La Ville de Gaspé assure toutefois un soutien logistique, notamment au niveau de la programmation d’activités en loisir culturel, de la formation des moniteurs et de l’accompagnement aux enfants avec des besoins particuliers. Cet appui leur permet aux camps de jour d’offrir le service au plus bas coût possible pour les familles.

Simon-Philippe Lalonde, souligne d’ailleurs que ces organismes sont généralement portés par des femmes et insiste sur la qualité du travail qu’elles accomplissent :