Les crabiers inquiets pour la prochaine saison

1250

Échaudé par la saison de pêche 2018, le représentant des crabiers gaspésiens craint que la situation ne s’envenime davantage le printemps prochain.

Selon Daniel Desbois, les mesures de protection de la baleine noire dans le sud du golfe Saint-Laurent, telles qu’imposées par le ministère fédéral des Pêches et des Océans l’été dernier, auraient fait perdre «plusieurs millions de dollars» aux crabiers gaspésiens attitrés à la zone 12 en 2018.

Parmi la trentaine de pêcheurs, plusieurs n’auraient pas réussi à atteindre leur quota, selon le président de l’Association des crabiers gaspésiens :

 

La restriction de la zone dans laquelle les crabiers avaient le droit de pêcher aurait aussi créer une trop grande pression sur la ressource, ce qui n’augure rien de bon pour les années à venir selon monsieur Desbois qui craint que la protection de la baleine noire telle que menée actuellement par le MPO ne vienne à menacer la ressource et par le fait même, la viabilité de certaines entreprises de pêches :

 

S’il reconnaît qu’il se fait actuellement de la recherche active pour modifier ou adapter les engins de pêche afin de pouvoir pêcher là où se trouvent les baleines sans les mettre en danger, Daniel Desbois ne croit pas en quelque chose de concret pour l’instant. Il craint aussi que la situation ne s’envenime l’an prochain :

 

Pêches et Océans reconnaît que certains pêcheurs ont été touchés plus que d’autres par la fermeture de zones de pêche pour protéger les baleines.  Le ministère a déjà annoncé qu’il pourrait assouplir les mesures de gestion des baleines noires.

1 COMMENTAIRE

  1. ces en saissont 2017 que les pecheur aurait pas du axcepter le cotas quelle il a été présonter par le ministere des peche pour la saisson 2017. le cotas étais trop grop les pecheur en détruit une partis la resouce par eux maime. il ce son fait mal en axcepton ce cotas et il le sait maintenant les pecheur cherche une solution aux probleme mes le probleme il en fait leur choix axcepter le cotas 2017 maintenant il en peur pour la ressource il a une solution a ce probleme ces de diminuer le cotas pour la saisson 2019 ou de fermer la peche aux crabe pour une période aux moin 2 a 3 ans pour laisser la ressource ce reproduire .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here