Les enseignants de la Gaspésie réclament des allègements de leurs tâches

172
Photo: Archives

Les enseignants et enseignantes de la Gaspésie réclament un allégement de leurs tâches.

Une soixantaine de membres du Syndicat des travailleurs de l’éducation de l’Est-du-Québec se sont rendus à Québec le weekend dernier pour manifester.

Le personnel enseignant constate depuis plusieurs années un alourdissement de la tâche d’enseignant. Plusieurs facteurs expliquent ce fardeau supplémentaire. Il est question de l’intégration des élèves en difficulté, l’augmentation du nombre d’élèves à franciser et de la multiplication des plans d’intervention, entre autres.

Anne Bernier la présidente du STEEQ, affirme que les problèmes sont connus depuis longtemps, mais le ministre Bernard Drainville manque d’écoute. Selon elle, le ministre centralise les pouvoirs entre ses mains avec son projet de loi 23 :

 

Anne Bernier affirme que les membres des différents syndicats feront front commun jusqu’à l’automne pour maintenir la pression sur le gouvernement. En Gaspésie, une première manifestation est prévue ce midi à Chandler :

 

En plus de l’alourdissement de la tâche, il sera question d’enjeux salariaux, de retraites, de droits parentaux et de disparités régionales.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here