Les mesures sanitaires de base sont la solution

473
Photo: Archives

Selon la santé publique, plus que jamais les mesures sanitaires de base doivent être appliquées afin de limiter la propagation de la COVID-19 dans la région.

 

Avec plus de 650 cas actifs en ce moment, la Gaspésie les Îles est aussi très touchée par les explosions de cas que l’on observe au Québec.

Selon Yv Bonnier-Viger, la progression du virus évolue lentement depuis que le nombre de cas a dépassé la centaine.

Malgré tout, le nombre de personnes infectées devrait continuer à augmenter et le seul moyen de limiter cette propagation est d’appliquer plus que jamais les mesures sanitaires de base :

 

Le directeur de la santé publique ne croit pas qu’il y ait une particularité dans le secteur de Rocher-Percé pour qu’il soit plus touché par le virus. Selon lui, le schéma de propagation est semblable aux autres vagues que la Gaspésie ait connues :

 

Yv Bonnier-Viger s’attend à ce que le nombre de personnes hospitalisées augmente aussi en raison de la virulence du virus. En ce moment, 5 personnes ont été admises dans un hôpital.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here