Les Percéides veulent aménager une résidence internationale d’artistes

97

Le Festival de cinéma Les Percéides souhaite faire l’acquisition de la maison patrimoniale « Le Havre » à Percé afin d’y aménager une résidence internationale d’artistes.

Construite en 1927 et située au cœur du village de Percé, le bâtiment était originellement un hôtel.

Selon François Cormier, directeur général et artistique du Festival de cinéma Les Percéides, le manque de ressources au niveau de l’hébergement est un handicap majeur pour le développement de son événement :

 

Cette nouvelle offre d’hébergement ne se limiterait pas aux seuls cinéastes et pourrait accueillir en résidences des artistes actifs dans diverses disciplines :

 

L’acquisition du terrain, du bâtiment et de ses dépendances coûterait environ 500 000$. La maison ayant été bien entretenue et son isolation étant déjà complétée, un autre investissement 100 000$ serait nécessaire pour la mise à niveau des installations.

Pour François Cormier le projet de résidence artistique se situerait en continuité avec le Centre d’Art accueillant la salle de projection des Percéides et la création de l’Espace bleu actuellement en développement dans l’ancienne Villa Frederick-James.

Ce faisant, celui-ci estime que cela contribuerait à la création d’une écologie culturelle à Percé et permettrait à la région de se démarquer sur le plan culturel.

Les demandes de financement auprès des divers bailleurs de fonds ont été envoyées l’automne dernier. Des réponses sont attendues au mois d’avril.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here