Les rassemblements à Noël, un contrat moral avec la population

630
Le Dr. Yv Bonnier-Viger. Photo: Richard O'Leary

Le Dr Yv Bonnier-Viger estime que le choix du gouvernement Legault de permettre des rassemblements à Noël est un risque calculé en tenant comte que la population respectera les recommandations de la Santé publique.

Le directeur, pour la Gaspésie et des Îles, explique avoir participé à l’élaboration du plan présenté jeudi par Québec qui va permettre des rencontres de 10 personnes au maximum entre le 24 et 27 décembre prochain.

Selon le Dr Yv Bonnier-Viger, les risques de propagation seront plus élevés durant cette période, mais espère que l’isolement de 4 jours demandé avant et après, permettra de limiter le nombre de cas :

 

L’idée derrière ces journées d’isolement est aussi de faire diminuer au maximum le nombre de cas avant les fêtes pour affronter le retour en janvier.

 

Le Dr Yv Bonnier-Viger précise les raisons expliquant le choix de permettre des rassemblements seulement à Noël, et non pas aussi, au jour de l’An :

 

Le gouvernement a aussi spécifié que les déplacements d’une région à l’autre ne sont pas recommandés.

 

1 COMMENTAIRE

  1. le gouvernement ne pensent pas àceux qui ont un seul congé sur deux comme dans le domaine de la santé….et ne peuvent décider de ce dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here