Les syndicats du réseau de la santé lancent un cri d’alarme

346
L'hôpital de Gaspé. Photo : Archives

Les 3 organisations syndicales du réseau de la santé de la Gaspésie ont manifesté aujourd’hui à Chandler pour dénoncer le manque de considération du gouvernement à l’égard des négociations des nouvelles conventions collectives.

Après plus d’un an de négociation, il n’y a eu aucune avancée concrète. Une fois de plus, les syndicats revendiquent la nécessité d’obtenir des améliorations aux conditions de travail et aux salaires du personnel pour freiner les départs des travailleurs vers le réseau privé.

Le représentant du syndicat CSN, Pierre-Luc Boulay, mentionne que la diminution des inscriptions dans le domaine de la santé fragilise le réseau public.

Pour sa part, la représentante nationale de l’APTS pour la région Gaspésie, Jenny Tardif, demande des primes pour les travailleurs en centre jeunesse  et en laboratoire.

Le président régional du SIIIEQ, Pier-Luc Bujold, est d’avis que la situation actuelle a une incidence sur les services de santé offerts à la population.

La représentante de l’APTS, Jenny Tardif, craint que le gouvernement ouvre la voie au secteur privé au détriment des services de santé publique.

Pour plus de détails sur nos nouvelles, écoutez nos bulletins d’information du lundi au vendredi à 6h30-7h30-8h30-11h30-16h30-17h30 à Radio Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here