Les syndiqués de l’APTS votent à 96% pour la grève

283
De gauche à droite: La 4e vice-présidente de l'APTS et la représentante nationale de l'APTS pour la région Gaspésie, Jenny Tardif. Photo: Gilles Philibert

Les travailleuses et travailleurs syndiqués de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux du CISSS de la Gaspésie se sont prononcés à 96% en faveur de la grève.

Près d’un an après avoir amorcé les négociations avec le gouvernement pour une nouvelle convention collective, l’APTS menace même de faire une grève générale illimitée si rien ne débloque.

La représentante pour la région Gaspésie les Îles, Jenny Tardif, explique que les conditions de travail actuelles sont insoutenables pour ses membres qui sont près de 970.

 

Avant d’en arriver à un mouvement général illimité, il y aura des séquences d’arrêt de travail qui seront effectuées selon une stratégie que ne veut pas dévoiler le syndicat.

Concernant la population touchée par les jours de grève, Jenny Tardif explique que la loi oblige un minimum de services essentiels à maintenir.

Elle précise que les travailleurs de la santé ont tout de même l’appui des Québécois et qu’il s’agit aussi d’un passage obligé pour l’avenir du réseau et des soins pour la population :

 

L’APTS fait parti du grand front commun totalisant 420 000 travailleuses et travailleurs de la fonction publique avec la CSN, CSQ, FTQ.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here