Les travailleurs d’usine de transformation de crevette sont inquiets

945

Malgré la reprise des activités aux usines de transformation de la crevette à Rivière-au-Renard et L’Anse-au-Griffon, certains travailleurs craignent ne pas avoir de revenus d’assurance emploi équivalents aux années passées.

Le début tardif de la pêche et la période d’approvisionnement en usine des captures durant la saison font craindre les travailleurs de ne pas obtenir suffisamment de revenus pour les prochains mois. Le président du conseil central Gaspésie-Les Îles, CSN, Serge St-Pierre :

 

Après avoir interpellé la députée fédérale Diane Lebouthillier sur cette situation, il se montre déçu de ne pas avoir obtenu de réponse pour rassurer ses travailleurs.

Serge St-Pierre attend du gouvernement qu’il prenne les mesures nécessaires pour garantir aux travailleurs d’usine des prestations à la hauteur des années précédentes :

 

Le président du conseil central régional affirme que la précarité actuelle n’est pas seulement difficile à vivre pour les salariés puisque des villages dépendent de l’industrie de la pêche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here