L’habitat du caribou perturbé par la tordeuse d’épinette

163

La forêt incluse dans le plan de protection du caribou annoncé récemment ne sera pas traitée pour la tordeuse de bourgeon d’épinette, ce qui pourrait perturber l’habitat du cervidé.

Le programme de la Société de protection des forêts contre les maladies et insectes ravageurs va soustraire 26 000 hectares de forêts, dont 15 000 en Gaspésie cette année.

Le directeur général de la SOPFIM, Éric Lacroix, explique cette décision puisque les territoires délimités par le ministère de la Faune pour protéger le caribou ne font plus partie des zones qui seront exploitées par l’industrie forestière.

 

Selon le site du ministère de la Faune, une des raisons du déclin du caribou est dans les perturbations naturelles comme les épidémies de tordeuse de bourgeons d’épinette.

De son côté, la SOPFIM, explique qu’une forêt exposée à la tordeuse peut être décimée entre 3 et 5 ans.

De plus, le produit utilisé pour contrer la tordeuse est une bactérie naturelle sans danger pour la faune.

 

Le caribou montagnard de la Gaspésie est désigné comme espèce « menacée » depuis 2009 au Québec et « en voie de disparition » depuis 2003 au Canada.

Il ne reste que 24 caribou en Gaspésie..

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here