Le festival Les Percéides en deux volets attire un public plus varié

135

Bien que proposant une formule différente, la 13e édition du Festival international de cinéma et d’art Les Percéides avec ses 80 films issus de 15 pays différents a vécu un succès retentissant.

Pour la première fois, le Festival se déclinait en deux volets, soit quelques jours en août ainsi qu’en septembre soit du 21 au 26. Ainsi, l’assistance était bien plus locale que touristique. François Cormier, le directeur général, remarque qu’étant donné la tenue habituelle de l’événement en août, le public est composé principalement de touristes internationaux. « Une étude d’achalandage que nous avions réalisée il y a deux ans montrait que 65% du public était composé de visiteurs tandis que 35 % était des locaux et régionaux », explique-t-il.

Évidemment, la Covid a freiné les retombées du festival bouclé par un budget de 350 000 dollars dont 55 000 provient du gouvernement caquiste. Par conséquent, 65 cinéphiles pouvaient se réunir dans la salle par film alors qu’elle peut en accueillir jusqu’à 110. « Nous avons malheureusement été forcés de refuser des gens et de fermer la billetterie en ligne en raison de l’achalandage », se désole François Cormier.

La prochaine édition se déroulera du 16 au 21 août 2022, souhaitons-le normalement, mais suite au succès de cette édition malgré la pandémie, le directeur général songe peut-être à la diviser en deux sections encore une fois, soit une en août et une autre en septembre. La demande est si élevée qu’une seconde salle de visionnement pourrait voir le jour, confie le directeur. « Nous souhaitons également pouvoir projeter certains films une seconde fois lorsqu’ils affichent complet à la première représentation », propose-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here