Loi sur les hydrocarbures bien reçue, mais pas ses indemnités

139
Des foreurs au puits Haldimand 4 de Pieridae, à Gaspé. Photo : Gracieuseté/Pétrolia

L’adoption de la loi 21 pour mettre fin aux hydrocarbures au Québec est bien reçue par les élus et organismes environnementaux de la région.

La loi interdit maintenant toute exploration et exploitation des hydrocarbures notamment en Gaspésie, où les pétrolières étaient présentes avec plusieurs forages à leur actif.

Le seul bémol est la décision du gouvernement d’indemniser les compagnies.

La députée de Gaspé, qui a participé aux consultations du projet de loi, est heureuse de ce dénouement pour la protection de l’environnement en Gaspésie et pour effectuer un virage nécessaire vers les énergies vertes.

Méganne Perry Mélançon reproche cependant au gouvernement d’avoir décidé de mettre 100M$ pour indemniser les compagnies :

 

À Gaspé, où se retrouvent des puits du côté d’Haldimand, le maire, Daniel Côté, précise qu’il surveillera de près la fermeture de ces derniers pour qu’il soit fait dans les règles :

 

L’organisme Solidarité Gaspésie affirme qu’il s’agit d’une victoire pour les groupes environnementalistes et les citoyens qui ont milité pour faire cesser l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures. Le porte-parole, Carol Saucier :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here