Maltraitance organisationnelle envers les infirmières

110

Les infirmières de l’Est-du-Québec s’engagent dans un nouveau combat afin de dénoncer leurs conditions de travail jugées de plus en plus difficiles au sein du réseau de santé de la Gaspésie.

Le syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est-du-Québec aura recours au Commissaire aux plaintes afin de dénoncer ce que l’organisation qualifie de maltraitance organisationnelle.

Cette démarche a pour but de mettre davantage de lumière sur les conditions de travail jugées inacceptables et les effets néfastes sur les patients. Le président du syndicat, Pier-Luc Bujold.

 

Les effets se font ressentir dans les hôpitaux alors que la stabilité des équipes de travail est de plus en plus fragile comme en témoigne la déléguée syndicale et infirmière à l’urgence de l’hôpital des Monts, Isabelle Fournier.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here