Manifestation des éducatrices des centres de la petite enfance

198

Environ des dizaines d’éducatrices se sont donné rendez-vous à différents endroits en Gaspésie, aujourd’hui, afin de se faire entendre.

À l’instar de 400 CPE dans la province, les CPE de Gaspé, Sainte-Anne-des-Monts, Paspébiac, Bonaventure et Maria étaient en grève. Les éducatrices sont sans contrat de travail depuis 31 mois.

Rappelons qu’elles ont décidé de faire la grève après que les négociations ont été rompues, jeudi dernier. Plusieurs points doivent être réglés, mais les travailleuses refusent de passer l’âge de la retraite de 60 à 61 ans ou d’accepter le partage de déficits futurs du régime de retraite.

Il s’agissait de la première journée de débrayage, mais la représentante syndicale, Mélanie Babin, rappelle qu’un mandat de 6 journées de grève a été entériné à 94 % par les travailleuses partout au Québec. Elle souhaite que les négociations débloquent, mais elle explique que le syndicat n’hésitera pas à utiliser les 5 journées restantes.

Au Québec, ce sont 11 000 travailleuses qui étaient en grève aujourd’hui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here