Méganne Perry Mélançon veut s’attaquer à l’analphabétisme

270

La candidate du Parti Québécois dans Gaspé veut s’attaquer au problème de l’analphabétisme.

Méganne Perry Mélançon souligne que l’incapacité ou la difficulté de lire, d’écrire ou compter est bien présente dans la circonscription et qu’il faut s’y attarder.

Selon elle, cette situation occasionne un taux de chômage plus élevé parmi les personnes peu scolarisées qui ont souvent des emplois de moindre qualité. Pour la candidate, l’analphabétisme mène aussi à la difficulté de comprendre les enjeux sociaux et économiques.

Selon Statistique Canada, en 2016, 68 % des citoyens de 15 ans et plus de Cloridorme n’avaient aucun certificat ou diplôme d’étude secondaire. C’est aussi le cas pour 64 % de la population de Sainte-Thérèse-de-Gaspé, suivie de Percé avec 62 % et Grande-Rivière avec 54 %.

Pour améliorer la situation, la candidate péquiste affirme que son parti viendrait soutenir différents organismes sur le territoire.

 

Méganne Perry Mélançon explique qu’il faut s’attaquer au problème d’analphabétisme dès le jeune âge pour changer la situation.

 

Enfin, le Parti Québécois s’engage à  lancer en 2020 un grand chantier d’enrichissement collectif pour lutter contre l’analphabétisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here