Merinov veut créer un hub d’innovation halieutique à Grande-Rivière

288

Merinov veut créer un Centre intégré d’innovation en pêche et en aquaculture et moderniser ses installations à Grande-Rivière.

Actuellement, les locaux occupés à l’ÉPAQ sont saturés, de même que ceux dans le pavillon administratif qui est d’ailleurs vétuste, puisque construit dans les années 1940. La salle des bassins, pour sa part construite il y a près de 40 ans, est jugée non conforme.

L’organisme a donc présenté un projet de 18 millions de dollars au ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, en espérant obtenir 90 % en subvention. Le dossier est en analyse.

Il implique de devenir propriétaire, de restaurer et d’emménager dans le bâtiment inutilisé de l’ancien Carrefour national de l’aquaculture et des pêches, de mettre aux normes la salle des bassins et de créer un agrandissement pour connecter les 2 bâtiments.

Avec ces nouvelles installations, le conseiller exécutif Stratégie et Affaires chez Merinov, Benoît Bazinet, explique vouloir créer un hub d’innovation halieutique.

 

Il donne en exemple les possibilités qui s’offriraient à eux.

 

Le nouveau centre aura aussi pour mission de supporter la création d’entreprises innovantes et d’héberger des organismes partenaires.

Selon l’échéancier présenté, les travaux commenceraient cet automne, pour une livraison des nouvelles infrastructures en 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here