Modification de la taille minimale pour la capture du homard

1024

Les pêcheurs de homard de la Gaspésie ont décidé d’augmenter la taille minimale de leurs captures pour la prochaine saison.

Cette décision est intervenue en février et a pour but de protéger l’état de la ressource, de stabiliser les prix et d’améliorer les exportations aux États-Unis.

Le directeur du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie explique que le temps était venu de faire passer la taille minimale du homard capturé de 82 à 82,5 millimètres afin d’atteindre d’ici trois ans l’objectif fixé à 83 millimètres.

O’Neil Cloutier explique que cela aura un impact à la baisse sur les captures pour les pêcheurs, mais que ces derniers peuvent absorber une telle diminution. Il rappelle que depuis 2010, les captures moyennes annuelles par pêcheur sont passées de 10 000 à 33 000 livres.

 

Pour la ressource cela signifie que les homards laissés à l’eau vont avoir une année de plus pour grossir et se reproduire.

 

O’Neil Cloutier explique que la mesure va permettre d’améliorer les prix pour les pêcheurs.

 

Le directeur du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie affirme aussi que l’exportation vers les États-Unis sera plus facile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here