Motoneigistes surveillés dans les réserves fauniques

300
Notre rédactrice en chef a eu la piqûre de la motoneige lors de sa toute première excursion à Petit-Cap cet hiver. Photo: Steeve Curadeau.

Les agents de protection de la faune surveilleront davantage la circulation en motoneige dans les réserves fauniques.

Le ministère de la Faune rappelle que la circulation en motoneige à des fins récréatives dans les réserves fauniques de Matane, des Chic-Chocs et de Port-Daniel est restreinte et assujettie à plusieurs règles.

Il est permis de se déplacer dans des sentiers balisés à cette fin, en participant à une activité organisée conformément aux termes d’un contrat avec le ministère de la Faune ou lorsque le motoneigiste se déplace pour aller trapper sur un territoire où il est titulaire de droits exclusifs de piégeage dans cette réserve faunique

Les contrevenants s’exposent à une amende minimale de 250 dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here