Négociation en santé: Le syndicat CSN considère qu’il y a urgence d’agir

533

Des travailleurs et travailleuses de la santé syndiqués CSN de la Gaspésie et des Îles ont déployé une large bannière sur le Pavillon Cantin de Gaspé dimanche, afin de dénoncer le piétinement des négociations du secteur public.

Il s’agit d’un 1er geste concret pour faire comprendre au gouvernement Legault l’importance d’en venir à une entente, alors que le personnel de la santé est en première ligne depuis plusieurs mois, particulièrement en période de pandémie.

Le président du Syndicat du personnel de soutien du CISSS de la Gaspésie, Pierre-Luc Boulay, dénonce le fait que les conditions de travail de ses membres sont décrétées par des arrêtés ministériels :

 

Il considère également inacceptable que le 1er ministre négocie les conditions de travail sur la place publique au lieu de passer par la table des négociations :

 

Pierre-Luc Boulay affirme que les demandes aux tables des négociations ont pour but d’obtenir la mise à niveau du système de santé qui a été durement affecté par l’ancien ministre, Gaétan Barrette. Il se dit déçu des décisions prises par le 1er ministre Legault dans la gestion actuelle du système de santé :

 

Le syndicat CSN prévoit être plus visible dans les prochaines semaines à l’échelle provinciale.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Moi je travail en santé je suis préposé aux bénéficiaires je suis en agences parce que j’ai due laissé tomber cisss parce que j’avait plus de vie je travaillais dans des choses dure il a pas juste le salaire mais il a de l’intimidation il a des clique donc il a pas juste le salaire mais les autres choses en agences je suis mieux payer et plus protégé ses plate parce que je peux pas être proche de chez moi mais j’aime mieux sa je ne subit plus rien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here