Le candidat à la chefferie des conservateurs, Peter MacKay en Gaspésie

81

Peter MacKay se dit préoccupé par la question du transport en Gaspésie.

Le candidat à la chefferie et ancien ministre conservateur des Affaires étrangères était de passage en Gaspésie cette fin de semaine pour rencontrer des militants de même que l’ancien candidat conservateur pour la Gaspésie-Les Îles, Jean Pierre Pigeon.

Celui qui figure comme étant l’un des deux favoris pour la succession d’Andrew Sheer, s’est arrêté notamment à Sainte-Anne-des-Monts et à Matane au Bas-Saint-Laurent.

Le candidat affirme que le transport interrégional est un véritable enjeu en Gaspésie. Le service passager de VIA Rail n’existe plus depuis plusieurs années, la COVID a provoqué l’arrêt des opérations d’autobus de Keolis et plus récemment Air Canada annonçait abandonner une trentaine de dessertes régionales, dont Gaspé.

Le candidat, qui voit plusieurs similitudes entre la Gaspésie et sa Nouvelle-Écosse natale, affirme qu’il s’agit d’un problème important. Il déplore l’inaction du gouvernement de Justin Trudeau dans ce dossier :

 

Questionné sur les années Harper où le gouvernement fédéral était absent de plusieurs dossiers régionaux, Peter MacKay affirme que sa connaissance des régions et des milieux maritimes lui permettront de mieux comprendre ces enjeux:

 

Peter MacKay déplore que le premier ministre se retrouve pour la troisième fois dans l’eau chaude pour des questions d’éthique. Il est question de l’attribution d’un contrat sans appel d’offres pour la fondation WE, ou Unis, très proche de la famille Trudeau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here