Nergica optimiste quant à la carboneutralité en 2050

121
Photo : Archives

Suite au symposium tenu à Ottawa le 15 novembre dernier, Frédéric Côté, directeur général de Nergica se montre optimiste quant à l’atteinte de l’objectif de carboneutralité visé par le Canada en 2050.

Même s’il avoue avoir parfois le vertige face au défi qui doit être relevé, celui-ci résume le chemin à parcourir selon trois grands axes.

La collaboration lui apparaît essentielle. La carboneutralité devrait être vue comme un défi de société faisant appel à l’ensemble des acteurs sociaux, politiques et économiques.

L’innovation est également un élément majeur. En termes technologiques, mais aussi au niveau de la main d’œuvre :

 

Le troisième élément fait appel à l’implication des milieux d’accueil car tant le transport de l’électricité que sa production ou l’extraction des matériaux nécessaires à la fabrication des équipements auront des impacts :

 

Pour ce qui est des ambitions d’Hydro-Québec de développer encore plus de mégawatts au cours des prochaines années au Québec et en Gaspésie, Frédéric Côté se montre encore une fois optimiste même s’il y voit un immense défi au niveau du transport de l’électricité :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here