Nouvelle méthode pour récupérer les casiers de pêche

435

Le Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes travaille sur le développement d’une nouvelle méthode pour récupérer des casiers de pêche au crabe.

Entamée en juillet dernier, l’initiative intitulée LOREVA se déploie en trois volets dans le golfe Saint-Laurent: la localisation, la récupération et la valorisation des engins fantômes.

Le directeur du projet, Marc-Olivier Massé, détaille qu’une fois l’aval du ministère de Pêches et Océans obtenu, l’équipe a mis les bouchées doubles en vue d’effectuer la première phase de recherche des cages à l’automne.

C’est ainsi qu’après avoir transformé le bateau mobilisé, le Francis-Éric, l’équipe a pris la mer le 6 septembre en direction de Chéticamp, en Nouvelle-Écosse afin de réaliser des relevés dans les zones 12F et 12-sud à l’aide des déclarations de perte d’engins fournies par les pêcheurs au MPO.

Non sans défis logistiques en raison de la météo et de la circulation de navires marchands dans le secteur, l’équipage s’est mis à l’œuvre en employant un robot sous-marin télécommandé à partir du bateau :

 

Au terme de 10 jours en mer, l’équipage a enregistré 104 plongées et 45 heures sous l’eau, ce qui a permis de repêcher 1,7 kilomètre de cordage ainsi que 15 casiers, pour la majorité en bon état.  Marc-Olivier Massé explique que les matériaux ont été rapatriés au lab-usine du CERMIM, où ils seront ultimement revalorisés :

 

Au coût d’environ 450 000 dollars, l’initiative est principalement financée par un programme spécifique à la récupération des engins de pêche du MPO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here