Nouvelle proposition de règlements sur les hydrocarbures

137

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles présente une nouvelle version plus stricte des règlements sur les hydrocarbures.

Présentés l’automne dernier, ils avaient été la cible de critiques, notamment en raison de la distance minimale entre des puits de pétrole et des résidences, des bâtiments publics et des parcs nationaux. La possibilité de forer dans les milieux hydriques en avait aussi révolté plus d’un.

Disant se baser sur les consultations menées avant les Fêtes sur cette proposition de règlements qui s’inscriront dans la nouvelle Loi sur les hydrocarbures, le gouvernement annonce aujourd’hui qu’il doublera les distances séparatrices. Un forage pétrolier ne pourra donc se faire à moins de 350 mètres des secteurs résidentiels ni à moins de 550 mètres des écoles, des garderies et des hôpitaux ni à moins de 120 mètres des parcs nationaux.

De plus, la fracturation sera interdite dans les milieux hydriques et dans le schiste. Elle sera donc permise en Gaspésie, mais à une profondeur minimale de 1000 mètres.

Parmi les modifications apportées aux règlements, notons enfin l’ajout d’une zone de protection additionnelle d’un kilomètre autour du périmètre d’urbanisation des municipalités où sera interdit tout forage.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here