Pas de contrôles routiers pour les régions orange

396
Un agent de la Sûreté du Québec effectuant une opération de contrôle. Photo: gracieuseté/Sûreté du Québec.

Le Québec n’érigera pas de barrage pour contrôler l’affluence de visiteurs pendant la semaine de relâche.

Cette décision arrive malgré des pressions politiques des dernières semaines pour mettre en place des contrôles avec la Sûreté du Québec afin de protéger le portrait épidémiologique des régions comme la Gaspésie.

Le premier ministre François Legault a annoncé hier, en point de presse, que les effectifs policiers seront plutôt utilisés pour faire des vérifications dans les chalets.

En zone orange, comme en Gaspésie, peu de changements sont prévus pour la relâche par rapport aux mesures sanitaires qui sont déjà en place depuis le 8 février.

Pour plus de détails sur cette nouvelle, écoutez nos bulletins d’information de 11h30-16h30 ou 17h30.

 

 

 

 

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Il y’a tellement d’incohérence dans certaines décisions. Me semble que si l’on suit la logique, il devrait y avoir interdiction de voyager d’une zone rouge vers un zone orange surtout avec les variants. D’autant plus qu’il n’est pas recommandé, mais pas interdit non plus, c’est sûre que beaucoup de monde vont venir en Gaspésie durant la semaine de relâche. Les chalets et la plupart des hébergements affichent complet. Certains, vont sûrement être déçus en ce qui concerne les restos, car plusieurs demandent une preuve d’adresse. À suivre……

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here