Pas de mur à mur pour contrer la COVID-19

1324

Joël Arseneau somme le gouvernement d’éviter le mur à mur dans les prochaines mesures de confinement qui seront annoncées ce soir.

Le député péquiste des Îles-de-la-Madeleine, qui est porte-parole du troisième groupe d’opposition en matière de santé, invite François Legault à baser ses décisions à la situation épidémiologique qui prévaut dans chaque région.

Il demande à ce dernier de cibler ses interventions aux endroits les plus touchés. Joël Arseneau donne l’exemple de la Baie-des-Chaleurs lors de la première vague de la COVID-19 :

 

Le député péquiste affirme qu’il n’y a donc aucune raison de pénaliser les citoyens aux endroits où l’on observe une situation stable. Selon lui, il faut aussi considérer les impacts de telles mesures :

 

Selon Joël Arseneau, il n’y a pas lieu non plus d’appliquer un couvre-feu sur tout le territoire québécois

 

Pour toutes ces raisons, Joël Arseneau invite le gouvernement à adopter des mesures qui vont correspondre à la réalité terrain.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here